logo bicentenaire

Compagnie d'arc de Saint-Germain sur Morin

En 288, Dioclétien lui reproche sa conduite et tente de le persuader d'abjurer sa loi chrétienne. Il refuse. Il est condamné à mort et exécuté par des archers.

Andréa Mantegna

Les historiens proposent plusieurs versions différentes :

- par exemple, l'empereur aurait fait appel à des archers mercenaires, pour ne pas prendre le risque d'un refus d'obéissance ou d'une mutinerie parmi les prétoriens

- ou encore, il aurait été lié à un arbre (ou une colonne) et ses archers, ceux qu'il commandait, lui tirèrent dessus mais, en raison de l'affection qu'ils avaient pour lui, évitèrent de lui toucher un organe vital.

Andrea Mantegna